Biarritz et ses crampottes

Vous êtes ici : Tourisme Biarritz » Les articles » biarritz » Biarritz et ses crampottes

La ville de Biarritz émerveille toujours les visiteurs, qu’ils y soient venus pour faire du sport ou du tourisme, la ville de Biarritz les séduit toujours avec son charme. Parmi les choses qui surprennent les visiteurs à Biarritz, il y a les crampottes.

Des crampottes, c’est quoi ?

Bien que le nom semble très inhabituel, il s’agit bien de choses qui ne passent pas inaperçues dans la ville de Biarritz. Lorsque l’on parle de crampottes, on parle surtout de ces cabanes aux aspects uniques qui sont alignées dans le port de Biarritz. Elles se trouvent au pied du plateau de l’Atalaye et cela fait bien leurs charmes. En ce moment, il n’y a que 65 crampottes pour les 95 mouilllages disponibles.

Il faut cependant noter que ces cabanes sont des propriétés de la ville qui les loue à des personnes triés sur le volet. D’ailleurs la liste de personnes dans la file d’attente est assez longue.

Des biens immobiliers difficilement accessibles

La ville de Biarritz loue les crampotte au compte-gouttes et il faut bien avouer que ce ne sont pas les personnes qui les convoitent qui manquent. ;Il y a même des vacanciers et des touristes qui souhaiteraient y vivre durant leur séjour à Biarritz, mais cela reste aussi du domaine de l’impossible, car les règles sont strictes en ce qui concerne ces crampottes. Pour être en mesure de louer une de ces jolies cabanes, il faudra en premier avoir un bateau amarré au port. Ces cabanes de 15m² sont parmi les biens immobiliers les moins accessibles de Biarritz et deviennent bien entendu le dernier bastion des familles de pêcheurs.

Une cabane bien méritée

Certains des locataires de crampottes ont attendu presque une vingtaine d’années avant d’obtenir une crampotte à louer. Les crampottes servent souvent aux pêcheurs qui les utilisent pour entreposer les matériels de pêche ou tout simplement pour se changer avant de travailler.

L’utilisation des crampottes ne se limitent pas au stockage ou vestiaire pour les personnes qui travaillent en mer. Il y a d’autres catégories de personnes qui remplissent les conditions nécessaires pour pouvoir louer mais qui en font une usage particulière. Il y a par exemple ceux qui décident tout simplement de reprendre des restaurants sur les lieux où d’y installer des cuisine de pintxos pour régaler les visiteurs qui viennent visiter le port et admirer les crampottes.

  • « »

    Les commentaires sont fermŽs !