Cette année, les aquariums ont la cote !

Vous êtes ici : Tourisme Biarritz » Les articles » biarritz » Cette année, les aquariums ont la cote !

Les aquariums dans le sud de la France ont toujours donné le meilleur d’eux-mêmes en termes de publicité pour accueillir un nombre conséquent de visiteurs, ce ne sont cependant pas les vagues de publicité qui ont fait leur succès. Comme la météo n’a pas été clémente envers le pays basque ces derniers temps, les activités en plein air et la fréquentation de nombreux sites touristiques ont de moins en moins d’adeptes.

Les vacances, c’est les vacances !

Les vacances, cela fait bien assez longtemps qu’on les attend. Nombreuses sont les personnes qui ont décidé de ne pas annuler ou reporter leurs vacances malgré le temps maussade qui règne dans le sud-ouest de la France. Il faut aussi avouer que le sud-ouest de la France est une région où l’on ne manque jamais de choses à faire ou à voir. D’ailleurs, c’est justement lorsque le mauvais temps s’installe que l’on se rend vite compte des nombreuses opportunités du Pays basque.

Les aquariums sont de retour

Visiter les aquariums est une autre méthode pour profiter de la mer tout en restant au sec. Ces derniers temps donc, c’est par milliers que les touristes viennent visiter les aquariums du littoral. Ainsi, le nombre de fréquentation des aquariums a complètement dépassé les chiffres habituels. De plus en plus de personnes sont attendus pour le reste de l’été.

Ainsi, si vous venez au Musée de la mer à Biarritz, vous aurez droit à tout un lot de nouveautés. Les seuls requins marteaux en France sont dans les bassins du Musée de la mer de Biarritz. Pour attirer de nouveaux visiteurs, l’administration du Musée de la mer affirme qu’il est important d’investir tous les 5 à 6 ans au maximum. Sachez que rien que pour doubler la surface d’exposition, il a fallu multiplier par 5 le volume d’eau nécessaire au Musée, qui actuellement possède 27 requins.

Des investissements lourds pour les musées

Ce qui est épineux pour les aquariums, c’est que rien que leur budget de fonctionnement est assez lourd. Cela peut aller de quelques centaines de milliers d’euros à des dizaines de millions en fonction du projet à investir. Il y a donc des moments où ils sont dépendants du financement des collectivités locales. Or, le plus grand problème réside dans le fait que les rentrées d’argent des Aquariums sont très aléatoires et associés directement au nombre de touristes qui viennent dans la région.

  • « »

    Les commentaires sont fermŽs !